La Cour d’appel de Paris confirme la condamnation d’un restaurant Planet Sushi

Tribunal de Paris

Par un arrêt rendu le 15 mai 2019, la Cour d’appel de Paris a confirmé, pour l’essentiel, les condamnations prononcées en première instance contre l’une des sociétés du Groupe Planet Sushi, Planet Saint Mandé. La salariée, qui avait pris acte de la rupture de son contrat de travail suite à des retenues salariales injustifiées, se voit allouer une indemnisation supérieure en appel, en raison de la réévaluation de son indemnité compensatrice de repas et de la reconnaissance de son préjudice moral.