L’un des principaux groupes mondiaux de maisons de retraite condamné pour manquement à son obligation de reclassement et violation du statut protecteur d’une déléguée du personnel

Dans  un jugement rendu le 26 mars 2019, une formation de départage du Conseil de prud’hommes de Paris a condamné l’un des principaux groupes mondiaux de maisons de retraite, la société Orpea, à indemniser une déléguée du personnel déclarée inapte à la suite d’une accident du travail, pour manquement à l’obligation de reclassement, violation du statut protecteur et licenciement nul, ainsi qu’à diverses autres sommes.

Ce jugement est aujourd’hui définitif.